2006/10/29

Compote de pommes... comme Mamie et Papa

Certaines choses se transmettent de mère en fille... dans ce cas-ci, ça s'est transmis de mère en fils, puis de père en fille!

Il y a quelques semaines, M. et moi sommes allés voir Don Juan, en français, au festival de théâtre de Stratford (Ontario). C'était la première fois qu'une pièce y était jouée en français... et le festival a 50 ans; ce n'est pas peu dire!

Comme Stratford est situé à deux bonnes heures de route de Toronto, M. et moi y avons passé la nuit et en avons profité pour faire la tournée des antiquaires. La plupart des articles qu'on trouve dans ces magasins ne sont pas tout à fait des antiquités : j'y retrouve les cadeaux de mariage de mes parents! Et, bien qu'ils soient mariés depuis de nombreuses années, je trouve un peu exagéré de nommer les articles qu'ils ont reçus en cadeau dans les années 1960 des antiquités!

Toujours est-il que j'étais à la recherche d'un chinois comme celui de ma grand-mère et celui de mes parents depuis longtemps et que ceux que je trouvais étaient toujours hors de prix. Eh bien j'en ai trouvé un! Le voici...

Maintenant, je peux faire la meilleure compote de pommes au monde, et en plus, la plus facile à faire!

Il suffit de couper des pommes en quatre, sans les peler ni leur enlever le coeur, de les mettre dans une casserole avec un peu d'eau (j'ai mis 2 tasses d'eau pour 2 kg de pommes) et de faire cuire jusqu'à ce que les pommes soient cuites. Mettre ensuite les pommes dans le chinois et tourner au pilon (en prenant soin de mettre un bol sous le chinois, cela va sans dire! - mais j'en connais qui ont déjà oublié de le faire!).

Voilà! La meilleure compote de pommes au monde. Juste des pommes, pas de sucre! Et vous devriez voir la couleur! Plus les pommes sont rouges, plus la compote est d'un beau rose. Jusqu'à présent, mes préférées pour la compote, ce sont les MacIntosh... les Gala sont bonnes aussi (c'est celles que j'ai utilisées aujourd'hui), mais elles ne se défont pas aussi bien que les MacIntosh.

5 commentaires:

Anonyme a dit...

Hello!
Il n'est pas nécessaire de mettre beaucoup d'eau, car les pommes en produiront pendant leur cuisson. Une tasse d'eau suffit, même dans un grand chaudron. Il faut cependant mettre le couvercle. Couper les pommes en plus petits morceaux réduit le temps de cuisson. Il faut cuire lentement pour éviter le collage au fond du chaudron.
Un peu de sucre d'érable ajoute à la saveur.
Pierre

mamina a dit...

On la voit la couleur, elle est superbe.

Anonyme a dit...

Je me permets d'ajouter mon grain de sel!
Cette compote se congèle très bien; pratique pour un dessert santé de dernière minute!
Bravo!
Marie

marmitedecathy a dit...

J'adore la compote maison, et la tienne est vraiment jolie !

tarzile a dit...

Louise

As-tu trouvé autre chose chez ton antiquaire?

J'ai aussi fait de la compote avec des Spartan. Elles sont si rouges que la compote devient rouge aussi. Disons rouge comme la tienne... Te souviens-tu du temps où les compotes aux pommes étaient super sucrées?