2008/12/18

Bûche de Noël

Cette bûche, je la dégusterai en compagnie de mes anciens collègues - mais toujours amis - demain midi, à l'occasion d'un potluck de Noël. Ce sont les collègues que j'ai quittés il y a un an et demi et c'est toujours un plaisir de les revoir (et je dois dire que chaque fois qu'ils m'invitent à un de leurs potlucks, ça me fait un petit velour... :-)

Mais ouf! que je suis soulagée d'avoir réussi cette bûche! Samedi soir dernier, après avoir paressé presque tout l'après-midi, je me suis mise à la tâche de confectionner des bûches de Noël. Comme c'est la semaine avant Noël, c'est le marathon des réceptions et j'en avais deux à faire, une pour mardi soir, à la chorale, et l'autre pour demain midi. Je m'y suis donc mise et... quel fiasco! Tout ce que j'ai réussi à accomplir, c'est une espèce d'omelette plate, dure et sucrée. Vraiment pas le genre de gâteau éponge que je voulais! Quelle déception... Et puis dimanche, de bon matin, je m'y suis remise, parce que je savais, dans mon for intérieur, que j'étais capable de faire une bûche! C'est donc armée d'une nouvelle recette et de tout mon courage que j'ai entrepris l'opération bûche réussie. Et ça a fonctionné!

La recette de la bûche et du glaçage proviennent d'un vieux livre de recettes de Pillsbury (oui, oui, le petit bonhomme blanc qui fait "hou hou" quand on lui chatouille le bedon) que j'ai depuis le début de l'université, et que je conserve précieusement, parce que les recettes ont été bien testées.

Pour garnir le gâteau, je ne me suis pas trop cassée la tête, j'ai utilisé de la confiture du commerce aux cerises, canneberges et mandarines, et le gâteau est couvert d'une glace moka au beurre.

Roulé à la confiture
Source: Le guide culinaire Pillsbury

4 oeufs
3/4 tasse de sucre
1/4 tasse d'eau froide
1 c. à thé de vanille
1 tasse de farine tout usage
1 c. à thé de poudre à pâte
1/4 c. à thé de sel
Sucre à glacer

Préchauffer le four à 375 F. Graisser généreusement et fariner (ou couvrir d'un Silpat) un moule à gâteau roulé de 15 x 10 po.

À grande vitesse, battre les oeufs en un mélange jaune et épais, environ 5 minutes. Ajouter graduellement le sucre en battant jusqu'à ce qu'ils soient légers et mousseux. Incorporer vanille et eau. À petite vitesse, incorporer les ingrédients secs juste pour humecter.

Verser uniformément la pâte dans le moule. Mettre au four 8 à 12 minutes ou jusqu'à ce que le gâteau reprenne sa forme lorsqu'on le presse légèrement au centre.

Détacher les bords, retourner immédiatement sur un linge à vaisselle légèrement humide et saupoudré de sucre à glacer. Couvrir d'une mince couche de confiture ou de la garniture de son choix et, en commençant du côté étroit, rouler le gâteau avec le linge. Laisser refroidir. Se congèle très bien.

Crème moka au beurre
Inspiration: Le guide culinaire Pillsbury

2/3 tasse de beurre ramolli
4 tasses de sucre à glacer (moi, 3 tasses)
3 à 5 c. à table de crème (moi, 35%)
1 c. à thé de vanille
1 c. à thé de poudre d'espresso instantané
4 c. à table de cacao

Mettre tous les ingrédients dans le bol du robot culinaire et mixer. Ajouter du sucre à glacer ou de la crème au besoin pour obtenir la consistance désirée.
Posted by Picasa

1 commentaire:

lory a dit...

miam,miam...mais elle va tenir jusqu'à noël?
très belle ta buche!