2006/06/04

Décidément... les empanadas et moi ne faisons pas bon ménage


Ça y était! Je venais de finir mon billet sur notre célébration de l'indépendance de l'Argentine, j'avais cliqué sur «publier», et puis, plus rien! Tout est disparu! Zut!

Voici l'essentiel de ce billet.

Samedi dernier, M. et moi avions invité une vingtaine de nos amis pour célébrer l'occasion. (M. est Argentin)

Donc, avec son expertise et les recettes du livre qu'il m'a rapporté de l'Argentine en décembre dernier, on s'est mis à la tâche.

Quelques statistiques?
- 20 amis à faire entrer dans notre petit appartement - des chaises pour tous? Oubliez ça!
- 2 recettes de pâte (une pour la cuisson au four, une pour la friture)
- 5 recettes de farces (boeuf, poulet, thon, épinards et maïs)
- 150 empanadas à préparer
- Plusieurs heures de travail

Jusque là, le projet semble ambitieux, mais réalisable. On y travaille un peu tous les soirs de la semaine précédente, congelant ce qu'il faut pour que tout demeure frais, je me lève tôt samedi matin et commence à rouler ces petits ronds de pâte... et je roule, et je roule, et je roule... c'est presque zen!

Ensuite, je commence à farcir (M. vient de se lever, il est à peu près 9 h) et à faire cuire au four. Tout va bien, ça sent bon, j'ai peine à me retenir de manger ces petits chaussons qui sortent du four.


Je pars pour le gym et, quand je reviens, M. a continué de farcir et de faire cuire... tout va bien.


Posted by Picasa

On s'arrête, le temps de manger un peu, et puis, c'est la catastrophe!

Les empanadas au boeuf sont frits et, pour cette raison, il faut utiliser une autre pâte que pour les autres empanadas, qui sont cuits au four. Tout est prêt, roulé, etc., mais, quand vient le temps de la farcir, rien ne va plus... La pâte est friable, il est impossible de la plier, et elle craque sous la pression de la farce.

Que faire? Au bord de la crise de nerfs (presque sans exagérer), j'obéis à l'ordre que me lance M. d'aller prendre un bain et faire une sieste pour relaxer. Relaxer quand il manque une importante partie d'un repas et qu'on est à quelques heures (3 pour être précis) de l'arrivée des invités est bien plus facile à dire qu'à faire.

M., pour sa part, n'abandonne pas. À force de patience, il réussit à amadouer la pâte et à la farcir. Quand je reviens à la cuisine, il a fini les satanés empanadas au boeuf. Le repas est sauvé, pas besoin de passer au plan B (pizza commandée en quantité suffisante pour rassasier tout ce beau monde)!

La fête est sauvée, on range tout (il y a de la farine partout et une tonne de vaisselle à faire), on se mets beaux, et on attend la visite.

Ouf! Tout se passe bien, la compagnie est parfaite, on s'amuse. Mais quelle journée!

7 commentaires:

Anonyme a dit...

Bonjour Louise,

Tu es toujours aussi créative autant dans la cuisine que dans les autres domaines.

Tu ne cesses de m'épater!

M. est bien chanceux.....

À la prochaine

Pierrette

tatyval71 a dit...

Si M est argentin, il y a Diane de
"http://www.gourmandiane.canalblog.com " qui vient également d'Argentine, va lui rendre visite à l'occasion, elle sera contente de connaître un compatriote.

Louise a dit...

Tatyval, merci pour le lien! j'y "accours" ;-)

Diane a dit...

Coucou!!
C'est Diane de Gourmandiane...
Un petit coucou à tes somptueuses empananadas!!!
Je ne trouve pas les archives sur ton blog...dommage :-(((
Peut être n'as tu rien posté en aout...
Bonne journée!

Anonyme a dit...

Bonjour, Je cherche la recette pour des empanadas FRIT. La pate est differante et je cherche desesperement cette recette. Vous pouvez me l'envoy a heineken021@hotmail.com

merci infiniment
bonne journée

Marie Cuisine a dit...

Je découvre ton blog par hasard... et je vois cette recette d'empanadas, qui me tente bien, car je vais en cuisiner demain, avec la recette qu'une amie m'a donnée.
Bisous, Marie

Frédérique a dit...

Bonjour, je recherche désèspérément aussi la recette de la pâte à empanadas Frit...
Pourriez vous me la transmettre?? Mon email:
fredothaci@bluewin.ch
Merci d'avance...
Frédérique